Medical Officer P-4 , Haitit

Employer: UN Department of Peacekeeping Operations
Location: Haiti
Closing date: 18 Mar 2017



Le Secrétariat des Nations Unies maintient des fichiers de candidats qualifiés et disponibles pour de futurs postes à pourvoir au sein d’opérations de maintien de la paix, de missions politiques spéciales, et d'autres opérations sur le terrain.

Le but de cette vacance de poste est de générer une liste de candidats qualifiés pour inclusion dans le fichier Spécialiste du service medical P4.
Le processus d'évaluation complet prend en moyenne six mois; tous les candidats seront avisés par écrit du résultat de leur candidature (réussie ou non) dans les 14 jours suivant la fin du processus. Les candidats retenus seront inscrits sur le fichier, puis seront invités à postuler à des vacances de poste dans les missions sur le terrain ouvertes uniquement aux membres du fichier. L'adhésion au fichier ne garantit pas la sélection.

Cadre organisationnel

Ces postes sont situés dans les missions de maintien de la paix et des missions politiques spéciales. Le Spécialiste du service médical relève du Chef du service medical/Chef des prestations de services et a un lien fonctionnel avec le Directeur medical, la Division du service medical pour les questions cliniques et medico-administratives, et avec le Chef de la Section du soutien sanitaire pour les questions de logistique médicale et les questions opérationnelles. L'enjeu principal de ce poste est la gestion de l'unité, de ses programmes, du personnel et des ressources budgétaires. Les candidats seront appelés à servir dans les lieux d'affectation difficiles avec des conditions de travail et de vie difficiles. Une liste à jour des missions et des informations supplémentaires sur le travail dans le domaine peut être trouvé à http://www.un.org/fr/peacekeeping/about/dfs/

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le titulaire s’acquitte des fonctions ci-après : (Il s’agit de fonctions générales qui varient selon le mandat de la mission, et que tous les titulaires ne seront pas nécessairement appelés à assumer).
FONCTIONS CLINIQUES : • S’acquitter de fonctions cliniques courantes (consultations sans rendez-vous, urgences);
• S’acquitter de tâches courantes de médecine du travail : examens préalables aux affectations et examens médicaux périodiques ; consulter les fonctionnaires des Nations Unies avant leur départ en voyage ; administrer des vaccins, des traitements de prophylaxie antipaludéenne et fournir des trousses médicales de voyage, etc.;
• Orienter les fonctionnaires vers des spécialistes extérieurs selon que de besoin;
• Suivre les fonctionnaires traités par des spécialistes extérieurs;
• Mettre en place des programmes d’éducation sanitaire ainsi que de promotion de la santé;
• Contribuer à améliorer les conditions de travail et à régler les questions relevant de la médecine du travail, ou structurer ces questions.


FONCTIONS MÉDICO-ADMINISTRATIVES : • Conseiller l’administration et sur les normes médicales en matière de recrutement, de congé maladie, d’évacuations médicales ou de rapatriement conformément aux politiques et directives des Nations Unies ;
• Participer à la rédaction et à la mise en œuvre des plans de continuité des opérations et des plans de préparation aux situations de crise pour les lieux d’affectation et les missions ;
• Gérer et appuyer les opérations quotidiennes ;
• Remplacer le médecin-chef en son absence.


FONCTION D’ENCADREMENT : • Encadrer les techniciens de laboratoire, le personnel infirmier et le personnel médical administratif ; veiller à l’approvisionnement en fournitures et au bon fonctionnement du matériel médical;
• Veiller à mettre en œuvre des programmes de formation adaptés afin d’entretenir et de renforcer les moyens médicaux (éducation sanitaire, prévention de la contamination par le VIH/sida, premiers secours et réanimation cardiorespiratoire, etc.).


FONCTIONS GÉNÉRALES : Si le titulaire est amené à exercer les fonctions de Chef du service médical, il devra s’acquitter des fonctions ci-après:
• Planifier, organiser, gérer, superviser et coordonner les services médicaux des missions. À cet égard, gérer les activités de soutien sanitaire dans la mission;
• Superviser le personnel médical au quotidien. Évaluer le comportement professionnel du personnel, mener les entretiens et évaluer les candidats à des postes vacants;
• Élaborer les budgets et contrôler les finances, veiller à une utilisation optimale et rationnelle des ressources, selon que de besoin;
• Faire l’acquisition de médicaments, de matériel médical, de fournitures et articles médicaux;
• Veiller à l’approvisionnement en fournitures et au bon fonctionnement du matériel médical;
• Veiller à la mise en œuvre des directives émanant du Siège de l’Organisation;
• Gérer la liaison entre les groupes médicaux et les conseillers du personnel, les hauts responsables de la mission, tous les organismes spécialisés, les médecins militaires, les médecins et représentants de laboratoires, de compagnies pharmaceutiques, d’associations et de sociétés médicales;
• Assurer un environnement de travail propice et sécurisé pour le personnel médical;
• Assurer les fonctions de Conseiller de la mission pour les questions médicales;
• Définir et veiller à mettre en œuvre des programmes de formation adaptés afin d’entretenir et de renforcer les moyens médicaux (éducation sanitaire, prévention de la contamination par le VIH/sida, premiers secours et réanimation cardiorespiratoire, etc.).

Compétences

• Professionnalisme:
Connaissance approfondie avérée et expérience pratique récente de tous les aspects de la médecine clinique ; capacité avérée à gérer des équipes multidisciplinaires de soins de santé ; aptitude à travailler dans des circonstances extrêmement contraignantes, parfois dans un cadre très stressant. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d'honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d'obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ;persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise.
•Aptitude à planifier et à organiser:
Définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires; modifier les priorités en fonction des besoins; prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification; suivre l'exécution des plans et des mesures et les modifier s'il y a lieu; tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.
•Sens des responsabilités:
Assumer toutes ses responsabilités et honorer ses engagements ; livrer les produits dont on a la responsabilité dans les délais et au coût prévus, en se tenant aux normes de qualité ; se conformer aux règles et procédures de l’Organisation ; soutenir ses subordonnés, les encadrer et assumer la responsabilité des tâches qui leur sont déléguées ; prendre personnellement la responsabilité de ses propres erreurs et, le cas échéant, de celles de son service
•Sûreté de jugement/aptitude à décider:
Discerner les éléments clefs dans les situations complexes et aller rapidement au cœur du problème; recueillir toute l’information nécessaire avant de prendre une décision; s’interroger sur l’incidence à la fois bénéfique et préjudiciable que les décisions peuvent avoir avant de se déterminer; ne prendre de décisions qu’après en avoir mesuré les conséquences pour autrui et pour l’Organisation; ne proposer de lignes d’action ou formuler de recommandations qu’en toute connaissance de cause; vérifier les hypothèses en les confrontant aux faits; s’assurer que les dispositions susceptibles d’être prises répondent aux besoins explicitement ou implicitement exprimés; savoir prendre des décisions difficiles quand les circonstances l’exigent.

Formation

Un doctorat en médecine ou une qualification équivalente est exigé. Une autorisation en cours de validité permettant de pratiquer la médecine dans son pays ou dans un autre État Membre des Nations Unies est exigée. Une formation universitaire supérieure dans une spécialité médicale clinique est exigée (Remarque – une formation universitaire supérieure d’au moins deux années en médecine du travail, médecine tropicale, médecine générale ou soins de santé primaires serait considérée comme une spécialité médicale). À défaut, un doctorat en médecine assorti de l’expérience professionnelle pertinente exigée, tel que déterminé par le directeur médical. Une formation et une expérience en médecine tropicale, en maladies infectieuses ou en gynécologie sont souhaitables.

Expérience professionnelle

Au moins sept années d’expérience clinique, dont deux années d’expérience à la fois en matière clinique et d’encadrement sont exigées. Au moins une année d’expérience dans un environnement international est souhaitable. Une expérience des missions de maintien de la paix, des opérations de secours humanitaire, des environnements militaires ou analogues constitue un atout.

Connaissances linguistiques

L'anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies. Pour le poste faisant l’objet du présent avis, la maîtrise de l’anglais écrit et oral est indispensable. La connaissance du français est souhaitable.

Méthode d'évaluation

L’évaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercice d’évaluation, pouvant être suivi d’un entretien d’appréciation des compétences.


HOW TO APPLY:

Pour postuler, cliquez ici

https://careers.un.org/lbw/jobdetail.aspx?id=73521

Charte des Nations Unies

Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies - Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.